Les 3 mois de Brune

Trois mois, trois mois, déjà. Ça passe vraiment très vite. Il s’est passé tellement de choses ces trois derniers mois. Ces premiers instants en tant que jeunes parents sont intenses, mouvementés, entre bonheur, fatigue et émerveillement je vous raconte les trois premiers mois de Brune, nos trois premiers mois à trois.

Comme je l’avais raconté dans un de mes articles précédent, j’ai toujours rêvé d’être maman et l’univers de l’enfance me fascine. C’est donc tout naturellement que mon rôle maternel s’est installé, un vrai équilibre à ma vie. Les débuts sont loin d’être rose, ça serait mentir de vous dire que tout se passe bien tout de suite;

Brune rythme nos journées et également nos nuits. Dés le début elle a été un bébé très calme, pendant trois semaines on l’avait à peine entendu pleurer.. c’est dire. Quand je lis certains articles de blog où les enfants hurlent de douleurs à cause des RGO et des coliques, je me dis qu’on a énormément de chance. Vers trois semaines on a commencé à bien entendre ses cris, c’était surtout le soir et quasiment à la même heure, probablement dus aux décharges de la journée et puis ils ont besoin de s’exprimer ces petits bouts. Depuis ça c’est plus ou moins estompé, bien que très souvent elle pleure pas mal le soir.

Dés le début on est allé à son rythme, son papa a pris dix, quinze jours et mon dieu, quelle aide précieuse. Avec des tétées toutes les 3-4 heures, les nuits ne sont pas de tout repos. Pendant deux mois, j’ai accumulé énormément de fatigue mais face à une bouille d’amour toute la fatigue disparait, on a une force incroyable, c’est fou. Souvent je me levais en même temps qu’elle, pendant un mois et demi on se levait vers 10h, la matinée était quasiment passée, je passais donc une bonne partie de la journée en pyjama, mon haut tâché de lait mais que voulez vous, c’est ça la vie de maman. Se reposer quand bébé dort la journée, moouuaisss … on a toujours dix mille choses à faire… Mais ça m’ est arrivé de dormir deux bonnes heures avec elle au début tellement je tombais de fatigue. Tout prend son sens quand enceinte on te dit  » profites de dormir ».

Depuis un mois, elle fait plus ou moins ses nuits, il y a parfois un réveil en plein milieu de la nuit mais elle dort généralement entre 6 et 8 heures d’affilées.  Dormir plus de 6 heures, un grand luxe quand on est jeunes parents.

Vers 1 moi et demi, nous sommes allés voir l’ostéo pour elle et également pour moi. D’ailleurs chaque bébé devrait aller voir un ostéo dans les premiers mois car le jour de l’accouchement est assez violent pour eux. Nous avions remarqué que Brune dormait toujours la tête du même coté dans la voiture, ainsi que dans son couffin, du coup j’en ai parlé à mon ostéo. Elle m’a dit que c’était fréquent chez les bébés nés par voie basse, et comme sa tête est toujours du même coté, Brune a un petit applatissement derrière la tête mais minime. Depuis un mois elle dort donc avec un coussin de positionnement latéral pour éviter qu’elle ait toujours le même point d’appui et surtout pour ne pas accentuer l’aplatissement de la tête. On la couche sans problème sur le coté par contre le matin on la retrouve toujours sur le dos.

Brune ne s’endort pas seule, on n’a pas instauré de rythme, elle s’endort sur nous, soit au sein, soit dans notre lit mais toujours avec nous. On a essayé de la laisser dans son berceau en lui expliquant qu’on était tout prés d’elle mais elle hurle et là mon coeur de maman chamallow prend le dessus, je craque ou son papa craque et on la récupère. Elle a besoin de notre présence, de notre réconfort, elle est si petite encore. Puis c’est normal qu’à cet âge là ils ne s’endorment pas seuls.

Autrement, c’est une petite fille qui adore quand ça bouge, le porte bébé, la poussette, la voiture, elle adore. Lorsque nous prenons la voiture, elle s’endort, à plusieurs reprises nous avons fait 10h de route avec elle et nous n’avons pas eu un mot. Par contre dés que la voiture est à l’arrêt, elle pleure, mais ça ne dure jamais longtemps. Lorsqu’on est assis avec elle souvent elle pleure, elle préfère qu’on soit debout à la bercer. J’en ai passé des heures à la bercer la nuit durant ses premières semaines, des fois elle continuait à hurler dans mes bras, alors je la mettais dans son transat en continuant à la bercer et ça la calmait, elle s’endormait dans le transat.

C’est une petite pipelette pour notre plus grand bonheur, elle a fait ses premiers « areuh » le jour de ses un mois et depuis tous les jours on se fait des petites conversations. Le contact est incroyable, dés qu’on lui dit « areuh » elle nous répond presque systématiquement avec un « areuh », c’est à croquer, au début j’en avais les larmes au yeux, c’est si mignon de l’entendre parler. Les premiers sourires ont apparus à 1 mois et demi 2 mois et depuis ses 2 mois et demi on a des sourires tout le temps. Lorsqu’elle nous réveille le matin, elle me donne une dose de bonheur, un réveil avec le sourire, je fonds d’amour pour elle.

C’est un bébé et comme tous les bébés, ils nous sollicitent beaucoup. D’ailleurs les premières semaines, les panières de linge débordent, le ménage n’est pas fait, on se fait des plats de pâtes vite fait, mot d’ordre lâcher prise. Même si j’ai tendance à vouloir que ma maison soit rangée, nettoyée, le linge fait, nos priorités changent avec un bébé.

Coté sorties, on ne s’empêche rien, on vit comme avant en s’adaptant forcément à elle. On l’a laissé trois heures pour sortir avec des amis, malheureusement elle a beaucoup pleuré 🙁 mais ça nous a fait beaucoup de bien. Bientôt nous allons devoir la laisser chez la nounou.. heuuu.. rien qu’à y penser j’ai déjà envie de pleurer. Affaire à suivre, je profite d’elle exclusivement pendant un mois et ça ça me met en joie, profiter du moment présent.

Coté motricité, l’évolution est incroyable, aujourd’hui ses mouvements sont coordonnés, elle passe de longues minutes à jouer avec différents objets et elle observe énormement. Depuis trois semaines elle adore se mettre sur la pointe des pieds quand on la tient, elle est ultra tonique. Elle nous fait une moue et un sourire faisant comprendre quelle est fière, c’est adorable. Et depuis peu, lorsqu’elle est sur le ventre, elle relève la tête et les épaules et reste de longues minutes à observer. Je suis émerveillée de la voir évoluer ainsi, ça grandit vraiment trop vite.

Ces trois derniers mois ont été fabuleux, je me souviens encore des premiers jours où elle était si petite, elle dormait beaucoup, où le soleil brillait tous les jours et où la chaleur était bien présente. Aujourd’hui c’est l’hiver, il pleut parfois, il fait froid, elle a grandit, elle joue, elle nous sourit, nous sommes des parents comblés avec notre fille. J’aime toutes les saisons mais encore plus depuis qu’elle est là, tous à un sens. Plus que jamais le mot parent résonne en moi, en nous. Je me réveille chaque jour en me disant que c’est la plus belle aventure que je suis en train de vivre.

Joyeux 3 mois mon ange, mon bébé sourire.

Hello, je suis Chloé j'ai 28 ans, bretonne vivant au Pays Basque. Maman passionnée de photographie, de voyage, de DIY et de food. J'aime partager mon aventure de maman ainsi que les petits plaisirs de la vie qui me rendent heureuse.
Posts created 38

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut